Pourquoi l’hypnose pour mincir a une longueur d’avance ?

69 / 100

L’hypnose pour mincir, une solution à envisager ?

Voici l’été et il vous a manqué un peu de temps pour faire de l’exercice physique…

Vous vous étiez promis après l’hiver de reprendre une alimentation saine et variée…

Peut-être même que vous alliez prendre de nouvelle habitudes… Pour de bon !

Mais… le temps a passé, les jours ont défilé…

et VLAN !!!

Les jours, les heures et les minutes ont fondus comme neige au soleil, mais pas les kilos “en trop”.

Frustration.

Pire, cet été avant d’aller à la plage, vous vous regardez dans le miroir…et une légère angoisse s’empare de vous.

Arggghh… Vous pestez en vous disant “tant pis pour cette fois”…

Pire, vous vous promettez de maigrir en urgence et vous optez pour le régime ultra privatif couplé à un entrainement de fou furieux, vendu par vos salles de fitness et autres vendeurs de rêves de programme « minceurs ».

Option envisageable à très court terme, ok.

Un peu tard quand même…

Pour un résultat qui tienne sur la longueur ? Vous n’y pensez même pas.

Et avouez-le, ce n’est pas la première fois que cela vous arrive, si ?

Vous essayez, vous réussissez ou pas, mais au final les kilos reviennent s’installer, inexorablement.

Comme un cycle infernal.

Alors, vous entendez ici et là que l’hypnose pourrait être une solution adaptée pour perdre du poids et mincir.

Pas faux. Mais à la condition d’un réel accompagnement et surtout parce que l’hypnose apporte un élément essentiel que les autres méthodes n’intègrent pas ou de façon trop superficielle…

hypnose-maigrir-blagnacLe problème des régimes “minceur” et autres programmes “fitness”

En quelques semaines de privations et de sport intensif, c’est sûr, votre corps aura surement changé et vous allez retrouver une silhouette qui vous plaira probablement plus que celle d’aujourd’hui.

On ne va pas parler des contraintes imposées à votre organisme, le choc du traitement infligé à votre corps, et les dégâts occasionnés par une alimentation carencée… Vous le savez déjà, non ?

C’est à plus long terme que ce programme montrera son inefficacité, car au fond de vous, et sauf exception, vous savez très bien que votre nature n’est pas de suivre le régime et l’entrainement d’un G.I.

Votre rythme naturel est différent.

Le rythme naturel de l’être humain est différent.

Le rythme de l’être humain n’est pas le sprint, mais l’endurance, même si la persévérance mène au succès.

En revanche, votre corps a besoin d’un autre élément, mais vous ne le savez pas encore.

Vous allez donc tenir pendant quelques semaines, voire quelques mois après l’été.

Peut-être même plus, parce que vous avez de la volonté, et que vous allez ajuster vos habitudes pour que cet entrainement apporte des bénéfices.

Mais tôt ou tard : c’est un tonnerre qui grondera à l’intérieur.

Vous entendrez les pas de cette armée révolutionnaire marcher sur vos efforts… Votre âme de rebelle va faire tomber tous les murs que vous avez construit avec plus ou moins de patience.

En fait, ce n’est pas vous, mais votre corps qui se révoltera pour que ces kilos – peut-être aussi leurs copains – réapparaissent un peu partout où ils aimaient fièrement se loger chez vous.

L’âge avançant et la physiologie humaine étant ce qu’elle est, ces kilos en trop pour vous deviendront alors de plus en plus difficiles à perdre.

La raison pour laquelle la plupart des coachings et programmes divers sont souvent inefficaces à long terme est qu’il y a une part de vous qui n’a pas été prise en compte.

Cette part de vous qui n’a pas été écoutée. Oubliée. Négligée.

Quelle est cette part oubliée  ?

Cette part inconsciente s’exprime déjà en faisant apparaître les kilos en trop, parfois par le biais de ces comportements :

  • Manger au-delà vos besoins réels,
  • Vous jeter sur le pot de glace vanille-noix de pécan ou chocolat-stracciatella,
  • Vous scotcher au fond du canapé devant Netflix pendant des heures,
  • Vous éviter le chemin entre vos pantoufles et vos baskets pour aller faire votre marche quotidienne ou votre footing bi-hebdomadaire..
  • Faire le minimum syndical d’exercice physique
  • Etc. (remplissez par vos soins)
  • Elle est toujours présente en vous et dirige votre vie, plus que votre mental ne la dirige.

C’est un processus qui est à l’œuvre tout au long de la vie , avant la naissance et jusqu’à la mort (peut-être après?)

À son niveau profond, il est la base de nos automatismes, mais aussi nos peurs, nos croyances et même le métabolisme de notre corps.

La plupart du temps, il nous facilite la vie. Imaginez un instant que vous ayez à diriger consciemment tous les mouvements de vos intestins afin de digérer une simple pomme. De décomposer chaque élément ; d’émulsionner les graisses, assimiler les glucides, dégrader les protéines en acides aminés, etc.

De quoi devenir dingue ?

Balance hypnose poids

Heureusement, les processus inconscients de notre système nerveux ont été inventés.

Et pour que nous restions sains d’esprit, ils sont “oubliés” par notre part consciente.

Mais il arrive que certaines informations aient été encodées par “erreur”, qu’elles vous aient protégé à un moment, et qu’aujourd’hui elles vous mènent la vie dure.

D’ailleurs, vous savez peut-être consciemment ce qui est bon pour vous.

Comme l’hygiène de vie qui vous permettrait probablement d’obtenir la silhouette à laquelle vous aspirez, etc.

Mais c’est loin de suffire, y compris avec de la “volonté”.

Et même si vous parveniez à une alimentation parfaitement saine, complétée par un exercice régulier – et c’est peut-être déjà votre cas – il n’est pas certain que vous arriviez au poids ou à la silhouette qui vous convienne.

Loin de là.

Contrairement à l’idée répandue, l’alimentation équilibrée et l’exercice quotidien ne suffisent pas toujours à avoir la silhouette que nous voulons.

Votre surpoids, que celui-ci soit perçu ou réel, résulte donc de processus inconscients.

L’erreur courante est de penser le reconnaitre, du genre :

” Je sais que je mange bien plus quand je suis stressée ! Il suffirait que je gère mon stress”” J’ai cet automatisme de toujours vouloir finir mon assiette…Je dois en mettre moins dans mon assiette et le problème sera règlé… “Blablabla…”

Le cerveau émotionnel, même s’il est plus primaire que notre neocortex ( à l’origine de notre intellect), enregistre des milliards d’informations dont nous n’avons, par définition, pas conscience.

Avec un accompagnement hypnotique, il devient alors possible de transformer les automatismes inconscients à l’origine du problème.

Voici quelques exemples, entre autres, d’automatisme émotionnels causant un surpoids et pour lesquels l’hypnose thérapeutique peut donc être utile :

La nourriture de réconfort

Vous savez parfaitement que le rapport valeur nutritive/calories absorbées du brocoli supplante votre pizza préférée… et pourtant, il y a des chances pour que ce soit plutôt la dernière qui obtienne vos faveurs au rang de l’alimentation favorite.

Et si vous vous penchez sur votre ressenti lorsque vous engloutissez cette pizza, cela n’a pas grand-chose à voir avec la faim à vrai dire.

C’est une nourriture de “réconfort” face à une émotion, l’anxiété ou la peur, entre autres.

Et lorsqu’on connaît la fréquence des syndrômes anxieux en France, on comprends vite pourquoi Mc Donald’s en France a autant de succès malgré la basse qualité de sa nourriture.

perdre-poids-hypnose-toulouseLe syndrôme “Chocolat”


Vous vous souvenez peut-être de cette barre (ce carré ? vraiment ?) de chocolat que vous avalez en rentrant du travail pour vous soulager d’une journée de travail éprouvante.

La formule du chocolat serait-elle magique ?

Oui, il peut apporter un réconfort de courte durée par un effet chimique, mais qui disparait d’ailleurs rapidement si vous y prêtez attention.

Mais surtout, ce n’est probablement pas la réponse adaptée à l’émotion que vous ressentez.

Vous êtes sous l’effet d’un trop plein d’émotion accumulée, et vous donnez du chocolat à votre corps.

Comment un bout de chocolat peut-il avoir un effet sur le “stress” ressenti dans la journée ?

Ne pas « écouter » vos émotions pour apporter une réponse adéquate, c’est plus simple, mais c’est rapidement innefficace.

Si votre enfant vous demande de l’attention lorsqu’il est triste, vous pouvez lui tendre un jouet pour le réconforter momentanément. Mais si vous prenez le temps de l’écouter et de vous intéresser à ce qui le rend triste, vous laisserez une vraie chance à cette tristesse de s’exprimer, puis de passer…

Par l’hypnose, il est possible de reconnaître et d’apprendre à comprendre ses émotions au lieu de les mettre sous le tapis.

La protection

Il arrive, chez certaines victimes d’abus notamment, que le corps se constitue une protection, une carapace face à l’autre.

La façon que le corps a de constituer cette protection peut aller jusqu’à un métabolisme qui permette une épaisseur corporelle plus importante.

Chez une victime d’abus sexuels, parfois, le poids peut même diminuer lorsque la personne vit seule et commence à grimper dès lors qu’elle est installée en couple.

Elle ne se protège pas consciemment de son partenaire, mais le cerveau émotionnel n’ayant pas de notion du passé ou du futur, il enregistre une information comme étant réelle au moment présent.

Le corps, par des processus inconscients, grossit donc pour correspondre à l’opposé de l’image que la société a d’un corps désirable.

Il existe malheureusement une forte culpabilité chez les victimes d’abus sexuels, et la culpabilité d’être désirable en fait aussi partie…

L’accès aux processus inconscient que permet le travail en hypnose peut alors mettre à jour cette culpabilité, écouter et reconnaitre la douleur.

Le travail est alors plus profond et parfois plus long, mais la simple reconnaissance d’une douleur émotionnelle peut transformer une vie entière.

La perception erronée

Faites-vous partie de ces personnes qui devant le miroir se trouvent plutôt d’un physique de corpulence normale mais qui, se voyant en photo ou en vidéo se trouve « énorme » ?

Il peut s’agir d’une déformation de l’image de soi, une perception faussée de notre inconscient qui est alors en train de vous jouer un tour.

Cela a une origine, mais vous aurez beau aller la chercher aussi loin que possible dans votre histoire consciente, le problème ne sera pas résolu pour autant.

Des problématiques d’estime de soi et de confiance sont fréquemment rencontrées.

L’accompagnement par l’hypnose permet d’accéder à un recul, et donc une perception différente de soi. Alors, le fait de mincir ne sera peut-être plus un objectif mais sera remplacé par un autre, bien plus important pour vous.

Prendre sa place

Il arrive que vous ayez eu, à un moment donné de votre vie, des difficultés à prendre votre place, et que vous ayez du vous effacer.

Contraint, par exemple, par votre environnement familial. La nature ayant toujours son mot à dire, le corps a donc décidé de prendre symboliquement sa place dans votre environnement.

Grossir est la solution qu’il a apprise.

Et si vous commenciez à apprendre à votre inconscient à prendre sa place autrement, à quoi servirait ce surpoids ?

Ce ne sont ci-dessus que quelques exemples absolument non exhaustifs des origines inconscientes de la prise de poids, que j’ai tenté de simplifier au maximum.

Évidemment, chaque être humain est absolument unique et riche de son histoire.

Nous avons tous une histoire bien plus complexe que celle dont nous avons le souvenir, et notre cerveau émotionnel se place à un autre niveau, hors du temps

C’est à lui que nous allons nous intéresser en hypnothérapie.

Pour quel résultat ?

Imaginez un instant qu’un accompagnement par l’hypnose pour mincir vous apporte ceci :

Que serait votre vie si votre appétence se dirigeait vers les aliments de qualité, en quantité adaptée à vos besoins ?

Qu’à table, ce que cela pourrait-être de déguster une simple salade avec le même plaisir que vous en aviez auparavant à manger un plat bien plus gras ? Qu’en réalité, vous mangeriez plus par besoin et non plus spécialement par envie, les envies et la recherche du plaisir passant par d’autres sens également.

Que cet état deviendrait, non pas forcé et provisoire, mais naturel et choisi.

Que vous sauriez écouter vos émotions, que vous sauriez aussi quel type et quelle quantité d’exercice est bon pour vous.

Peut-être qu’il y aurait eu du mouvement dans votre vie, que vous auriez découvert des parts de vous-même que vous ne connaissiez pas, et peut-être même que de grands changements auraient eu lieu.

Vous ne vous souviendriez probablement plus de comment vous faisiez pour ne pas être aussi bien dans votre peau que vous ne l’êtes aujourd’hui.

Bref : vous vous acceptez.

Pensiez-vous que cela aurait été possible avec un régime ou un entrainement forcé ?

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu et s’il peut servir à ceux que vous aimez.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Rechercher

Tags

J’accompagne les humains à restaurer leur autonomie affective et émotionnelle pour atteindre la liberté d’être pleinement soi.

Restons connectés

Adresse du cabinet

14 rue André Clarous
31200 TOULOUSE

À distance et en présence

Recevez vos emotimails

Les emotimails sont des mailings que vous recevrez régulièrement avec des histoires inspirantes, des conseils, et des produits informationnels sur l’autonomie affective et émotionnelle que je propose. Votre adresse reste confidentielle et vous pouvez vous désinscrire à chaque instant.

© 2020 Christophe MORAND & Hypnoleads