BPCO et sevrage tabagique par l’hypnose

BPCO, une maladie grave du fumeur

Marie-France* est venue me consulter pour un arrêt de la cigarette après 35 ans passé à fumer.

Sa consommation avait diminué ces dernières années car elle est atteinte de BPCO stade 4. 

La Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive est une maladie inflammatoire des bronches qui se caractérise par un rétrécissement progressif et une obstruction permanente des voies aériennes et des poumons, entrainant une gêne respiratoire.

Provoquée à 85% par le tabac et touchant près de 8% de la population, les lésions de la BPCO sont irréversibles mais à l’arrêt du tabac, la maladie peut arrêter de progresser.

Cette patiente est donc venue me consulter lors du 2e confinement pour un arrêt du tabac par l’hypnose.

Elle était alors sous ventilation non invasive (VNI) la nuit, ce qui signifie qu’elle avait besoin d’une machine pour respirer.

Etant donné la BPCO est une co-morbidité du COVID-19, elle était en télétravail depuis le 1er confinement de mars 2020 et vivait seule. 

Ce manque de contacts sociaux est ce qui selon elle, explique l’augmentation de sa consommation de cigarette.

Je peux d’ores et déjà lui poser la question « quel lien entre contact humain et cigarette ? »

La relation humaine sera déterminante pour arriver à son objectif, mais je le découvrirai plus en détails ensuite.

sevrage-tabagique-toulouse

La motivation illusoire

Lors de l’arrêt du tabac, un des enjeux est que le fumeur ou la fumeuse trouve une motivation positive pour arrêter de fumer. 

Je m’explique. 

On pourrait croire que la maladie est une motivation suffisante, mais ce n’est absolument pas le cas.

J’utilise cette métaphore peu glorieuse, même si j’aime beaucoup les ânes, que l’être humain fonctionne un peu comme un baudet :

  • Le coup de bâton pour avancer est rarement efficace. (Vous savez donc ce que je pense de l’efficacité des avertissements sur les paquets de cigarette)
  • Mais en revanche, la « carotte » est un vrai booster de motivation. 

Si l’objectif en arrêtant de fumer est «ne pas être plus malade encore », alors cet objectif est dit « négatif ». 

C’est un bâton.

L’humain a besoin de regarder la sortie, et non les murs de son tunnel.

Soyons clair : lorsqu’un patient m’est adressé par un médecin pour arrêter de fumer, c’est souvent le cas.

La maladie est déjà une réalité. 

L’argument, par exemple, de garder un corps sain et en bonne santé devient irrecevable pour la personne.

Il faut donc aller chercher LA carotte.

Celle qui fera que l’hypnose va montrer sa puissance sur le court et long terme, et que la personne va pouvoir modifier ses croyances sur la cigarette.

La motivation puissante des liens affectifs

BPCO-sevrage-tabagique

Toute une partie du travail avec Marie-France a donc consisté à trouver la motivation adéquate pour que la séance soit efficace.

Cela se fait au cours du premier rendez-vous où je vais prendre une somme d’informations importantes… pendant 2h30.

Habituellement, je parle en mode « formation » durant cette séance qui est un « déconditionnement » vis à vis de la cigarette.

Rien de professoral, mais l’occasion d’un véritable échange dont sont peu habitués les fumeuses et fumeurs.

Eux qui ont subit pendant des décennies un discours sur la cigarette qu’ils connaissent par coeur, mais surtout des suggestions matraquées à longueur de temps dans l’espace public. 

Marie-France, sympathique dame joviale et bonne vivante, cache une certaine angoisse de solitude et beaucoup de tristesse dont elle est bien consciente.

Lorsque des liens sont forts entre l’émotion « moments de joie » et « cigarette », c’est un handicap.

Heureusement, ce lien est déjà fortement endommagé chez elle, comme c’est souvent le cas chez le fumeur invétéré.

Nos échanges me donnent des indications sur les liens entre cigarette et les affects chez cette patiente.

La motivation sera donc à faire grandir subtilement dans les liens avec son entourage. 

Elle est mère de famille et grand-mère.

Une grand-mère peut avoir comme objectif de se libérer du tabac pour vivre des années de plus auprès de ses petits-enfants. 

Si elle peut jouer avec eux parce que ses poumons le lui permettent encore, c’est encore mieux.

Une mère peut avoir comme objectif de montrer l’exemple à tout âge, tant à sa fille encore fumeuse, qu’à ses petits enfants, qui ne manqueront pas tôt ou tard d’être exposés.

Le travail en profondeur

C’est un terrain de travail idéal pour l’hypnotherapeute que de trouver une patiente avec ces motivations enfouies mais bien présentes, qui vont toucher au delà de l’identité de notre chère future non-fumeuse.

Ce travail se fera en grande partie en transe hypnotique mais également en hypnose conversationnelle.

La deuxième séance, 7 jours plus tard, aura fini d’ancrer les nouveaux comportements et de balayer l’ensemble des dernières difficultés que rencontrait Marie-France.

Une séance simple d’arrêt du tabac n’aurait probablement pas eu les mêmes effets que l’utilisation de cette méthode que j’affectionne et pratique depuis 3 ans mais dans cet accompagnement, le facteur affectif était non seulement l’origine du problème, un tabagisme entamé à 14 ans, mais en même temps : le coeur de la solution.

Après la deuxième séance, l’arrêt a été total et sans manque pour elle.

Tout au plus quelques envies dans les semaines qui ont suivi, et qui ont fini par disparaître.

Le méthode à laquelle je suis formée et que j’ai adapté à ma pratique est principalement constituée d’hypnose ericksonienne, mais également d’un coaching narratif qui a fait ses preuves dans d’autres méthodes d’arrêt du tabac.

* Afin de conserver son anonymat, le prénom est évidemment modifié.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Rechercher

Tags

Accompagnement par l’hypnose des femmes et des hommes à se libérer de leurs dépendances, des peurs inutiles et à augmenter leur autonomie émotionnelle et affective.

IMPORTANT

Les accompagnements proposés ne peuvent en aucun cas se substituer à votre suivi ou votre traitement médical. 

Les autres supports

Adresse du cabinet

Centre du Clos de l’Hers
Route de St Sauveur
31790 ST JORY

Consultations en présence et à distance

Newsletter

Vous recevrez mes mails en exclusivité autour des thématiques d’accompagnement que je propose. Votre adresse reste confidentielle et vous pouvez vous désinscrire à chaque instant, en aucun cas elle ne sera partagée.

© 2021 Christophe MORAND

Call Now Button